Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

ALGER- Avec un effectif décimé et une préparation perturbée, le MO Béjaia s'est illustré là où personne ne s'y attendait en réussissant le pari après sa victoire face aux Tanzaniens des Young Africans (1-0), dimanche soir à Béjaia dans le cadre de la 1ere journée de la phase de poules (Gr.A) de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

Un but marqué par le milieu de terrain Salhi à la 20e minute, a permis au MOB d'éviter le piège dans lequel était tombé la veille à domicile le représentant algérien dans la Ligue des champions, l'ES Sétif qui a été battu par les Sud Africains de Mamelodi Sundowns (0-2).

Le nouvel entraîneur des ''Crabes'', Nacer Sendjak, avait tout à fait raison de jubiler à l'issue de la rencontre après avoir mené son équipe à une victoire inespérée devant contribuer au retour du calme dans le club. Ce dernier a vécu des semaines mouvementées juste après la clôture de la précédente saison, suite au départ de l'entraîneur Abdelkader Amrani et plusieurs joueurs cadres de l'effectif.

Sur le plan administratif, cette formation n'a pas été également épargnée puisque le président Boubekeur Yekhlef a jeté l'éponge, cédant sa place à Zahir Attia, qui s'est retrouvé vite contesté pour avoir échoué à retenir les meilleurs joueurs de l'équipe, sans pour autant parvenir à engager de nouvelles recrues de valeur.

"Pour ne rien vous cacher, j'étais sous pression avant le match, car on a joué amoindris, sans parler des moments difficiles qu'on a vécus", a déclaré Sendjak à la presse à l'issue de la partie.

Des propos qui résument la conjoncture très difficile dans laquelle les protégés de l'entraîneur de la sélection algérienne en 1998 avaient abordé leur premier rendez-vous dans cette phase de poules, eux qui ont déjà réussi un exploit en se qualifiant à cette étape avancée de l'épreuve, et ce, pour la première participation de l'histoire du club dans une compétition internationale.

C'est dire combien ce succès est intervenu au bon moment, puisqu'il va permettre tout simplement aux Béjaouis de se remettre en confiance.

"Cette victoire va nous permettre d'entrevoir la suite avec confiance et dans la totale sérénité", explique encore Sendjak.

Dans l'autre match du groupe le TP Mazembe (RD Congo) a battu Medeama (Ghana) sur le score de 3 buts à 1.

La formation béjaouie affrontera en déplacement les Ghanéens de Medeama lors de la 2e journée prévue les 28 et 29 juin, alors que les Young Africans reçoivent le TP Mazembe.